< Revenir sur le site de l'association
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
27 Janvier 2020 à 10:01:08
Accueil Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous
   =>=>=>=>=>=>  PROCHAINE JOURNEE ACTIVITÉS :  SAMEDI 8 FEVRIER 2020 =>=>  www.fondation-patrimoine.org/mecenalsace  => RENCONTRE MENSUELLE À WISSEMBOURG : LE PREMIER DIMANCHE DU MOIS DE MARS À NOVEMBRE !! 10 H à 12H30 =>=> =>=>=>

+  Forum de l'association Autocars Anciens de France
|-+  DETENTE
| |-+  Sur le net, dans la presse j'ai vu...
| | |-+  l'avenir est en marche
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: l'avenir est en marche  (Lu 2615 fois)
Plouf
Chef d'exploitation
*******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1603


« le: 23 Juillet 2014 à 20:59:58 »

le 3 juillet 2014, Daimler Trucks (Mercedes) a présenté son camion qui roule tout seul
commercialisation prévue à l'horizon 2025
https://www.youtube.com/watch?v=5u5WXd-kaSs




Future truck 2025.

"La conduite autonome est à portée de main"

S'est-on félicité chez Daimler Trucks en présentant le camion à pilotage automatique en situation réelle de circulation devant une tribune de 400 journalistes le 3 juillet en Allemagne. Le Mercedes Benz Future Truck 2025 pourrait devenir une réalité commerciale dans dix ans.

Les bras croisés derrière son volant, un chauffeur de poids lourds regarde défiler le paysage à 80 km/h sur l'A14 à Magdebourg en Allemagne. Puis il s'étire et pianote sur sa tablette. Est-ce un amateur de sensations fortes ? Non, il vient d'activer le mode pilotage automatique du tout dernier prototype de Mercedes Benz : le Future Truck 2025.

Sur autoroute le véhicule doté de capteurs, d'un radar et d'une caméra, tourne, freine, régule la distance et avance tout seul. Comment ? Grâce au mode conduite autonome proposé au conducteur dès qu'il entre sur une voie rapide.

Le constructeur planche depuis 15 ans sur cette technologie qu'il a baptisé "Higway Pilot". Une forme de conduite autonome partielle alliant sécurité et efficience, validée par une étude allemande révélant que les véhicules équipés d'un système d'assistance de trajectoire, d'un régulateur de vitesse et de distance ont vu leur nombre d'accidents baisser de 34 %, comparé aux "non-équipés'.

Et 90 % des routiers en sont satisfaits : ils ont la sensation d'être délestés du poids de la conduite et de la monotonie de la route.

"90 % des accidents de la route sont provoqués par des erreurs humaines. Les capteurs eux, ne se fatiguent pas, mais les chauffeurs oui ! Et le future Truck laisse la tête libre au chauffeur pour d'autres missions"

Rappelle Wolfgang Bernhard à la tête de Daimler Trucks.

De quoi, avance le constructeur, "revaloriser" le métier de conducteur routier et susciter des vocations pour des transporteurs qui peinent à recruter outre-Rhin.


"Le chauffeur ne sera plus un simple livreur de marchandises, mais un gestionnaire de transport",

Assure Wolfgang Bernhard. En confiant son volant, il est en mesure de modifier sa tournée, de confirmer une commande ou de traiter un ordre de transport reçu "en direct" dans la cabine. Il lui suffit de faire pivoter son siège de 45° pour se retrouver dans un bureau mobile !

La formation initiale, ou même continue pourrait bien, elle aussi s'étoffer puisqu'il faut être au fait des nouvelles technologies et apprendre à utiliser les logiciels, même s'ils restent toutefois largement auto-explicatifs.
##Bureau roulant

Autre atout au plan RH : le confort de pouvoir adopter une conduite prévoyante puisque le Future Truck permet d'anticiper un embouteillage, de réserver une place de parking en amont ou même de commander à l'avance son plat au restaurant.

Il rompt aussi l'isolement social puisqu'il est plus aisé et moins risqué de passer un coup de fil, d'écrire un courriel ou d'écouter de la musique quand on ne conduit pas, argumente la marque.

Si tout a été étudié pour augmenter la performance transport, la conduite autonome partielle a encore besoin d'un cadre juridique. La législation internationale permet en effet de lever les mains du volant, mais pas en Allemagne qui a bon espoir que fin 2019, ce texte soit transposé au niveau national.

En cas d'accident ou d'infraction, qui est responsable : l'homme ou la machine ? Précisons aussi qu'il faut saisir beaucoup de données avant que la technologie fonctionne.


"Higway pilot" est un système alliant six capteurs latéraux et frontaux, une caméra derrière le pare-brise de 100 mètres de portée, un radar dans le pare-chocs avant et des cartes en trois dimensions très précises.

Le tout étant interconnectés en V2V (entre le PL et d'autres véhicules) et en V2I (avec l'infrastructure routière) dans un rayon de 500 mètres.

Plus simplement, cet "appareillage" scanne la chaussée pour permettre au camion de contourner l'obstacle qui dépasse la bande d'arrêt d'urgence par exemple, de scruter l'état de la route, de détecter un piéton, un objet immobile ou un embouteillage.

Averti par un système sonore et visuel, le conducteur peut à tout moment reprendre la main, comme pour l'utilisation du régulateur de vitesse. Le Future Truck 2025 sera exposé au salon des véhicules industriels de Hanovre du 25 septembre au 2 octobre.

Source : L'officiel des transporteurs, n° 2747-2748 du 18 juillet 2014, article "Future Truck 2025 - Y a-t-il un chauffeur dans le camion ?"
« Dernière édition: 23 Juillet 2014 à 21:05:40 par Plouf » Journalisée

Si dans un moteur le ventilateur tourne trop vite, il éteint les bougies.
Les pistons se retrouvent dans le noir et vont se cogner la tête dans les soupapes.
Et c’est là que les ennuis commencent.
cheminal
Chef de planning
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 384



« Répondre #1 le: 23 Juillet 2014 à 21:24:58 »


Journalisée

miko91
Conducteur grand tourisme
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 275


« Répondre #2 le: 25 Juillet 2014 à 20:59:33 »

Qui se souvient d'un autre prototype, du même constructeur me semble-t-il, de semi remorque avec tracteur surbaissé sous la remorque ? L'idée était d'utiliser toute la longueur réglementaire pour la charge commerciale. Le tracteur était donc placé sous la partie avant de la remorque. Le véhicule ressemblait à un tracteur de piste aéroportuaire. Essai bien entendu sans suite...
Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006-2009, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !